Transports en commun

La compagnie Transports en Commun est créée en 2016, à l’initiative de Léa Menahem, en collaboration avec Quentin Bardou et Jimmy Marais. Implantée en région Auvergne-Rhône-Alpes, elle est imaginée comme un outils commun de recherche et de création. Les actuels membres de l’équipe se sont rencontrés au cours de leur formation à l’ENSATT (École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre), à Lyon.

Ses dernières années, la compagnie axe son travail autour de textes contemporains, passant commande à des auteurs et autrices associés à la recherche scénique. Pour ses premières créations,  Léa Menahem et les acteurs et actrices de Transports en Commun s’intéressent à une figure particulière du paysage théâtral : le clown contemporain de théâtre.

Conjointement à l’écriture de spectacles,  la compagnie partage ses recherches et expériences avec divers publics par le biais d’interventions et d’ateliers, associée à des écoles, collèges, lycées comme à des théâtres. 

Le Mur © Garance Li

l’équipe

Léa Menahem  – directrice artistique

Léa se forme au métier d’acteur au Conservatoire de Marseille puis à l’ENSATT où elle travaille notamment avec Catherine Germain, Philippe Delaigue, Guillaume Lévêque, puis sous la direction du chorégraphe Daniel Larrieu, d’Anne-Laure Liègois puis d’Alain Françon en compagnie de Dominique Valadié et Guillaume Lévêque.
A sa sortie de l’école, Léa joue dans Holloway Jones d’Evan Placey, mis en scène par Anne Courel et dans Antigone, de la compagnie La Naïve, en France et à l’international (Roumanie, Chine). La même année, elle crée la compagnie Transports En Commun. Elle axe ces premières créations autour de la figure du « clown contemporain de théâtre ». Toujours en 2016, Léa devient collaboratrice artistique de la Fédération – cie Philippe Delaigue, pour laquelle elle participe à la création de Tirésias, et des Petites Mythologies qu’elle co-met en scène. Cette collaboration, impulsée par la Fédération, donne la chance aux clowns de rencontrer et de porter la parole poétique de l’auteur contemporain Philippe Delaigue.
Jusqu’à aujourd’hui Léa assure de nombreux ateliers en milieux scolaire (enfants, collégiens et lycée en options théâtre) ou encore dans des structures telle que l’École Internationale de Théâtre du Bénin (EITB).
Elle est soutenue par le dispositif Création en cours des Ateliers Médicis pour la saison 2017-2018 pour le projet «Peaky Swear» ; la même saison elle joue dans l’Amour en (courtes) pièces au Théâtre Joliette Minoterie à Marseille et dans Une tête brûlée sous l’eau, la petite sirène de Mélissa Zehner, créé à la comédie de Saint-Étienne. La compagnie Transports En Commun collabore également avec le théâtre du Cratère à Alès pour un projet in situ dans un collège du Gard.
Léa obtient l’aide au compagnonnage avec La Fédération pour sa prochaine création Cataquiem qui sera créé en 2021 au théâtre Joliette Minoterie à Marseille.
On pourra retrouver Léa en tournée cette saison dans le spectacle Le Mur, écrit et mis en scène par Philippe Delaigue.

Jimmy Marais – collaborateur artistique

Jimmy se forme au conservatoire d’Angers puis à l’Ensatt, dont il sort diplômé en 2015. Il y travaille notamment avec Catherine Germain, Philippe Delaigue, Guillaume Lévêque, puis sous la direction du chorégraphe Daniel Larrieu, d’Anne-Laure Liègois puis d’Alain Françon.
À sa sortie de l’école en 2015, Jimmy joue dans L’École des femmes de Molière, mis en scène par Armand Eloi. Il rejoint début 2016 La Fédération – cie Philippe Delaigue avec laquelle il joue dans Tirésias, écrit et mis en scène par Philippe Delaigue et les Petites Mythologies, formes courtes découlant du spectacle Tirésias, jouées dans les établissements scolaires.
Jimmy assure de nombreux ateliers en milieux scolaire (enfants, collégiens et lycée en options théâtre) ou encore dans des structures telle que l’École Internationale de Théâtre du Bénin (EITB).
En 2019, il joue dans Les jeux de l’amour et du hasard d’après Marivaux, mis en scène de Pascale Daniel-Lacombe.
On pourra retrouver Jimmy en tournée cette saison dans le spectacle Le Mur, écrit et mis en scène par Philippe Delaigue, puis en 2021 dans la prochaine création de la cie Transports en Commun, Cataquiem de Philippe Delaigue, mis en scène par Léa Menahem. 

Quentin Bardou – collaborateur artistique

Quentin se forme au jeu au Conservatoire de Montpellier puis à l’ENSATT de 2012 à 2015. Il y travaille notamment avec Catherine Germain, Philippe Delaigue, Agnès Dewitte, Guillaume Lévêque, puis sous la direction de Daniel Larrieu, d’Anne-Laure Liègois puis d’Alain Françon.
L’année de son diplôme, il rejoint pour deux saisons l’Ensemble artistique du Centre dramatique national de Tours : dans ce cadre, il joue dans La Dispute de Marivaux et Le Marchand de Venise de Shakespeare mis en scène par Jacques Vincey, ainsi que dans Big Bang de Marie Clavaguerra-Praxt et dans Don Juan de Molière, dans une mise en scène de Gwenaël Morin. En 2018, il met en scène Des panthères et des oiseaux (comédie romantique) de Théophile Dubus au CDN de Tours, dans le cadre du festival WET°. En 2018 et 2019, Quentin joue dans L’Amour en (courtes) pièces à Marseille et met en scène Pauline Bertani dans La Française des Jeux a un lien avec le Christ de Grégory Pluym. La saison prochaine, il jouera dans la prochaine création de la cie Transports en Commun, Cataquiem de Philippe Delaigue, mis en scène par Léa Menahem.